Imprimer cette page

Les Rencontres Photographiques de ViaSilva #4

Les Rencontres photographiques de ViaSilva reprennent !

Depuis 2017, la démarche artistique portée par les Ailes de Caïus en partenariat avec la SPLA ViaSilva et les Editions de Juillet donne la possibilité à des photographes de témoigner de la transformation du territoire en devenir qu'est ViaSilva. Au fil des éditions, plusieurs artistes se sont succédés. Cette année, pour la quatrième édition, c'est au tour d'Alessia Rollo et de François Lepage d'entrer en résidence pour nous livrer leurs regards.

 

DEUX NOUVEAUX ARTISTES EN RÉSIDENCE

Alessia Rollo

Autoritratto Alessia Rollo photographe

Née dans le sud de l’Italie en 1982, elle est diplômée à l’Université de Pérouse et de Milan et obtient en 2009 le master « Creative Photography » à l’EFTI de Madrid. En 2019 elle réalise deux résidences photographiques, la première dans l’Institut italien de la culture à Addis Ababa en Ethiopie et la deuxième à Mashiko, au Japon, où elle réalisera la série : European Eyes on Japan. Sa photographie s’intéresse aux phénomènes sociaux (stéréotypes culturels, migrations, production contemporaine de la nourriture) et visent à utiliser l’art comme un terrain d’investigation collective et sociale.

La pratique photographique d’Alessia Rollo lie étique et esthétique. Ses projets ont souvent une temporalité longue car avant de commencer chaque série elle dédie beaucoup de temps à l’analyse des intuitions. Après cette phase elle commence à récolter de la matière, à prendre des notes et réaliser des croquis. Les images jaillissent entre les idées et les archives. C’est à ce moment que commence la production d’images.

Les résidences de l’édition #4 ont étés impactées en partie par la crise du Covid-19. Alessia Rollo, photographe et plasticienne italienne devait commencer sa résidence en avril. Son arrivée a été décalée en juillet 2020.

Pour découvrir son travail : www.alessiarollo.it

© Alessia Rollo, Autoritratto

François Lepage

Après une formation de lettres, il travaille plusieurs années en Afrique tout d’abord puis en Amérique du Nord. Il devient en 2007 – jusqu’en 2017 – collaborateur de l’agence de photojournalisme Sipa PRESS . Il intègre en 2017 le Studio Hans Lucas. Tourné vers l’actualité dans les premières années, son regard s’ouvre peu à peu à des destinations plus lointaines, à des projets au long cours, à des aventures plus personnelles et intimes.

Malgré tous les aléas et difficultés du confinement il a pu poursuivre ses recherches et profiter d’un ViaSilva à l’arrêt, de n'entendre sur place que le chant des oiseaux et regarder la nature reprendre le dessus sur la vie du chantier. Ses recherches s'appuient sur la technique expérimentale du sténopé à neuf trous.

Les restrictions de déplacement et le manque de matériaux a mis en pause ce travail, mais nous pouvons quand même admirer le résultat surprenant des premiers essais et nous sommes heureux de vous montrer en avant-première quelques-unes de ses images.

François Lepage a commencé sa résidence en début d’année 2020.

Pour découvrir son travail : www.francoislepage.com

© Pacôme Lepage, portrait de François Lepage

 

ÉDITION #3 - L'EXPO EN SEPTEMBRE 

Save The Date !

À partir du 15 septembre 2020, découvrez l’exposition des deux photographes résidents de l’édition 3 -Jeremias Escudero et Mouna Saboni- à la Galerie Net Plus à Cesson-Sévigné.

En attendant, retrouvez dès à présent les deux livres monographiques « Ce que pensent les lierres » de Mouna Saboni et « De Agua » de Jeremias Escudero aux Éditions de Juillet.

 

Texte : Les Ailes de Caïus